Twitter Facebook Linkedin
Partager sur :

4,4 milliards de commande publique en moins en 2016

02/03/2017

La dernière publication du baromètre de la commande publique 2012-2016 (Observatoire de l'évolution de la commande publique AdCF - Caisse des Dépôts) confirme que la baisse enregistrée depuis 2012 s’est poursuivie en 2016. On enregistre un recul de 5,8 % par rapport à 2015, soit 4,4 milliards d’euros en moins. L’accélération de la commande publique habituellement constatée au second trimestre, n’a pas joué en 2016.

Depuis 2012, la commande publique a connu une baisse en valeur de 23,8 milliards d’euros soit un quart du volume financier de 2012. La baisse concerne également le nombre d’appels d’offre : entre 2012 et 2016, on observe un recul de près de 30 % du nombre d’appels d’offre (- 28,4 %). Le montant moyen des appels d’offre se situe autour de 300.000 euros. Il a peu évolué sur la période, avec toutefois une très grande diversité de situations.

Tous les acheteurs publics sont concernés par la tendance baissière. Les collectivités locales et leurs groupements pèsent fortement sur la tendance compte tenu de leur poids dans la commande publique. Les collectivités locales et leurs groupements représentent 53 % de la commande publique, 71 % avec leurs opérateurs locaux (bailleurs sociaux et EPL), soit un volume financier de 51,2 milliards d’euros en 2016 pour le secteur public local élargi (contre 70,7 milliards d’euros en 2012). Les communautés et métropoles arrivent en second position en volume de commande en 2016 (après les communes). Elles concentrent près d’un quarts de la commande publique. Toutes les régions, sans exception, subissent la baisse de la commande publique. Après la chute de 2014, malgré une modeste reprise localisée en 2015, la baisse est de nouveau généralisée en 2016.

Entre 2012 et 2016, la structure de la commande publique a été modifiée. Au sein des marchés de services, on observe depuis 2015 un très net regain d’intérêt pour l’ingénierie. La chute des marchés de travaux, déjà très marquée en 2014, se poursuit en 2016 : elle représente 80 % de la baisse de la commande publique entre 2012 et 2016. On enregistre toutefois une reprise timide du bloc communal en 2016 mais il ne compense pas l’effondrement des autres catégories de collectivités (régions, départements et syndicats). Entre 2012 et 2016, la commande publique consacrée aux travaux a reculé de 40,6 %, et encore plus fortement dans six régions : Grand Est, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Paca et Pays de la Loire. Le recul le plus important est enregistré en Ile-de-France (- 46,7 %).

Le baromètre de la commande publique, AdCF - Caisse des Dépôts repose sur un suivi, depuis 2012, des avis d’attribution des contrats relevant de la commande publique soumis à publicité (France métropolitaine et en outre-mer). Ce recensement est fait en partenariat avec la société Vecteur Plus.