Twitter Facebook Linkedin
Partager sur :

Un chèque syndicat pour les agents de la ville de Suresnes

27/04/2017

Engagée depuis 2009 dans le soutien à la vie syndicale, la mairie de Suresnes (48.526 hab., Hauts-de-Seine) versera à partir du mois de mai, à tous ses agents titulaires ou contractuels ayant plus de six mois d’ancienneté (plus de 1.300 agents), un bon syndical de 5 € qu'ils pourront reverser aux syndicats de leur choix. Une telle initiative inédite dans les collectivités territoriales a déjà été appliquée dans le secteur privé, notamment chez Axa France, sous le nom de chèque syndical. “L’idée est de favoriser l’adhésion syndicale, de renforcer la représentativité des organisations et que chaque agent se sente acteur“, explique Béatrice de Lavalette, adjointe au maire déléguée aux ressources humaines et au dialogue social, “ce bon, chaque agent est libre d’en faire ce qu’il veut. Y compris de le jeter à la poubelle“.

Ce versement s’inscrit dans un plan d’ensemble de renforcement du dialogue social qui passe aussi par la formation des délégués syndicaux et leur validation des acquis de l’expérience. Ainsi, Mustapha Zamoun, délégué CGT, témoigne à notre confrère Le Parisien, “si un jour on m’avait dit qu’une ville de droite lâcherait de l’argent pour m’envoyer à Sciences-po, je n’y aurais jamais cru“. Douze agents de la ville ont bénéficié de formation à Science-Po.

La mairie a établi depuis 2009 une "Charte sur la reconnaissance du parcours syndical dans le développement de la carrière et l'évolution professionnelle" approuvée par l'ensemble des représentants syndicaux. La ville s'engage à accompagner les agents dans la conciliation des deux parcours, syndical et professionnel. La charte repose sur quatre engagements : favoriser l’articulation du mandat syndical et de l’activité professionnelle ; faire évoluer le regard porté sur l’action syndicale et les relations sociales en général ; mettre en place un accompagnement ressources humaines tout au long du parcours syndical ; reconnaître le parcours syndical et accompagner les agents dans une démarche de validation des acquis de leur expérience syndicale.