Twitter Facebook Linkedin
Partager sur :

Validation des acquis de l’expérience en baisse

21/06/2017

Selon une étude de la DARES, service des études des ministères sociaux, en 2015, 60.000 dossiers de candidatures à un titre professionnel délivré par un certificateur ministériel ont été jugés recevables à la validation des acquis de l’expérience (VAE). 41.400 candidats se sont présentés devant un jury en vue de l’obtention de tout ou partie d’un titre ou d’un diplôme et, parmi eux, plus de 24.600 candidats ont obtenu une validation totale.

Ces chiffres sont en baisse depuis 2011. Depuis la mise en place du dispositif en 2002, un peu plus de 330.000 personnes ont obtenu une certification ministérielle par la voie de la validation des acquis de l’expérience.
 
Les femmes (73 %) et les personnes occupant un emploi (74 %) restent majoritaires parmi les candidats à une certification ministérielle. Seules 45 % des certifications disponibles en 2015 hors enseignement supérieur, emploi et culture, ont été présentées. En outre, le choix de la moitié des candidats se concentre sur seulement une dizaine de certifications, principalement dans le domaine de la santé, des affaires sociales et de l’éducation.

58 % des candidats visent un titre ou un diplôme de niveau baccalauréat ou CAP/BEP. La part des candidats visant un diplôme de niveau CAP/BEP a été bien moins élevée en 2015 (40 %) qu’en 2014 (52 %).

Accéder au document