Twitter Facebook Linkedin
Partager sur :

L’administration mobilisée sur les politiques de handicap

20/09/2017

Le premier comité interministériel du handicap (CIH) du quinquennat s’est réuni le 20 septembre avec pour thème "Vivre avec un handicap au quotidien". Des plans d’action pour chaque ministère sont prévus d’ici le début de l’année 2018. Des indicateurs d’inclusion des personnes en situation de handicap en assureront l’évaluation sous le pilotage du secrétariat d’État chargé des personnes handicapées placé auprès du Premier ministre

L’Allocation adulte handicapé va être revalorisée pour passer progressivement à 900 € en 2019 et les procédures simplifiées pour les titulaires de droits sociaux. Une mission IGAS- IGF sera lancée fin 2017 pour mettre à plat l’ensemble des aides publiques, dont les dépenses fiscales, pouvant bénéficier aux personnes handicapées dont la complexité reste source de difficulté pour les bénéficiaires eux-mêmes et leurs familles.

L’accessibilité numérique des services publics est une priorité et le langage facile à lire et à comprendre (FALC) va être développé dans les administrations publiques. Une communauté liant les référents accessibilité numérique et qualité web des administrations va se structurer pour suivre et animer les plans de mise en accessibilité des services en ligne de l’administration, inscrire l’accessibilité numérique et la qualité web comme une priorité dans les plans de formation.

L’accessibilité des 10 sites internet publics les plus utilisés (caf.fr, pole-emploi.fr, impots.gouv.fr, service-public.fr, applications d’information sur les transports ou les lieux accessibles...) sera garantis et les collectivités territoriales seront sensibilisées à l’accessibilité universelle de leurs sites d’information.

100% des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) sont engagées dans le déploiement du système d’information commun fin 2018, intégrant une solution de dépôt en ligne des demandes des usagers. L’harmonisation des standards de qualité des décisions des MDPH sera réalisé sera réalisée d’ici deux ans.

Un bilan des d’Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) sera réalisé en 2018, en concentrant l’effort sur les petits ERP du quotidien, en édictant des préconisations simples et peu coûteuses pour les exploitants d’ERP ayant peu d’ingénierie, et en les accompagnant par un réseau d’« ambassadeurs de l’accessibilité », jeunes en service civique, positionné auprès des communes et des intercommunalités. Les préfets seront mobilisés pour accélérer la mise en accessibilité des ERP de l’État.