Twitter Facebook Linkedin
Partager sur :

L'emploi public en France, dans la moyenne de l'OCDE

21/12/2017

Selon une note de France Stratégie, le think tank du gouvernement, ex Commissariat général au Plan, La France n'est pas sur-administrée. En mobilisant les données de l’OCDE et d’Eurostat, France Stratégie publie un “tableau de bord de l’emploi public“ qui compare les niveaux d’administration des pays développés. quand on obseve les effectifs, la France se situe de fait parmi les pays où la proportion de l’emploi public dans la population comme dans l’emploi total est élevée. Mais sans excès : son taux d’administration de 90 emplois publics pour 1.000 habitants la place dans la moyenne haute, devant le Royaume-Uni et les États-Unis, mais bien en deçà des pays scandinaves.

Les auteurs de l'étude montrent que le seul critère du taux d’administration est toutefois insuffisant, voire trompeur. Il convient d’examiner la question non par le seul versant des effectifs mais aussi par le volume des dépenses publiques. En matière de prestations monétaires, la France est sans conteste parmi les pays qui dépensent le plus en proportion de son PIB, résultat d’un choix politique en faveur d’une forte socialisation des risques. En revanche, pour les dépenses de fonctionnement, une fois prises en compte non seulement les dépenses directes de personnel, mais aussi les dépenses de consommation intermédiaires et les transferts en nature (achats de biens et services marchands pour le compte de la population, ou bien au titre de frais de fonctionnement de l’administration), on constate que l’écart avec nos voisins se resserre. De fait, comparée à certains pays, la France a moins recours à l’externalisation.